La Stratégie de Nicolas Sarkozy

Tout le monde l’a compris je pense, le discours du 14 février au Conseil National (lien vers la vidéo ici) ne laisse aucun doute: La stratégie de NS et de l’équipe dirigeante des Républicains consiste a faire adopter un texte commun en 14 points qui sera voté par la adhérents dans leur ensemble. Ce texte d’orientation « engagera le parti et chacun de ses membres » (33:05 de la vidéo).

Avec ce texte qui constitue le cadre d’une ligne politique notre Président, et sa Direction, souhaitent lier tous les candidats LR à la primaire dans un engagement commun sur cette ligne. En clair chaque candidat pourra bâtir son programme mais dans le respect de ces 14 points qui en constitueront le socle…

Je n’ai pas d’objection de principe sur cette manière de faire, par contre le contexte spécifique de l’élection présidentielle sous la Veme République (« la rencontre entre un homme et un peuple » ) commande que ce texte ne contienne que des propositions conformes à la diversité des opinions à l’intérieur de notre parti (pitié qu’on arrête avec cette « famille »). Si ce n’était pas le cas, un texte clivant pourrait nous conduire à notre perte, c’est en tout cas ma conviction. 

Si j’en crois Frédéric Lefebvre, député LR de la 1ere circo des Français de l’Etranger, les formulaires de parrainage pour la primaire ne seront pas délivrés avant le 22 avril (ici). Si FL « ne sait pas pourquoi et ne veut pas croire à une date aussi éloignée » il me semble pourtant que c’est évident : A cette date le texte d’orientation aura été adopté et la Direction pourra formellement demander à nos parlementaires (20 exigés) et à nos élus locaux (250 exigés) et aussi à nous les adhérents (2 500 exigés) de tenir compte de ce texte pour accorder un parrainage. Pour les adhérents l’impact ne sera pas nécessairement grand, pour les élus et surtout les députés par contre la pression risque d’être plus importante… Les Legislatives auront lieu après la présidentielle et une pression sur les investitures reste possible, surtout si, comme le souhaite la Direction celles-ci sont accordées avant la fin juin 2015.

Je vous laisse y réfléchir…

Note sur la procédure de formalisation et de vote du texte (38:25 de la vidéo) :

Le 15/02 envoi du texte aux Fédérations,

Avant le 15 mars discussion, amendements, corrections proposés par le Comité Départemental de chaque Fédération, après « un débat approfondi au plus proche de nos territoires »… (4 semaines cela me semble être un peu « court » pour conduire une véritable réflexion).  

Entre le 15 et le 31 mars réunion du Bureau Politique. NS présentera sa version qui intégrera certains des amendements qui seront remontés. Le BP pourra « adopter ce texte tel qu’il est, l’amender à son tour, proposer des amendements au vote des militants, voire proposer d’autres textes ».  

En avril vote (electronique) du texte par tous les adhérents.

Publicités

#LesRepublicains en route pour la Présidentielle

Pour la première fois depuis que NS est devenu président de l’UMP (nov. 2014) je vois apparaître une structure du parti qui fait sens et beaucoup plus conforme à ce que prévoient les Statuts que tout ce qu’on a vu jusqu’à aujourd’hui.

La structure actuelle (non achevée puisque le dernier communiqué officiel mentionne -fort logiquement- des nominations à venir prochainement) a son origine au départ de NKM puisqu’il fallait bien remplacer la VPD.

Le 15/12 le « haut » de l’organigramme est connu (Psdt, VPF, SG, ainsi qu’un VP non prévu dans les statuts) org1

Le 18/12 confirmation du Trésorier (et Psdt de la CNI) org2

Le 06/01/2016 nomination de 4 Porte-Paroles (postes non statutaires) org3

Le 08/01 nomination de 5 SG adjoints, 6 Conseillers Politiques (non statutaires) ainsi que du 1er VP de la CNI et de la Présidente de le Commission des Recours. org4

Le 18/01/2016 nomination de 8 Délégués généraux (poste non statutaire mais on verra bientôt le sens de ces nominations) et un CP supplémentaire ce qui porte leur total à 7. org5

Le 12/02/2016 voit la nomination de 2 Délégués généraux supplémentaires et 86 Secrétaires Nationaux. Il y a certainement plethore de cadres mais la nomination de tous ces SN est somme toute assez logique puisque les titres divers et variés utilisés jusqu’alors ont (presque) tous disparu. Je rappelle qu’au fil des mois nous avons eu des SN, SN Fonctionnels, SN Thématiques, des Délégués, Délégués généraux, nationaux, nationaux fonctionnels, et que globalement le nombre de cadres est toujours aux alentours de 130.

Au delà du nombre on voit aujourd’hui se dégager une logique claire qui correspond bien aux déclarations de Nicolas Sarkozy lors du Conseil National de ce weekend : La mise en place d’un programme, un ensemble de thèmes (rattachés chacun à un délégué général) déclinés en sujets chacun attribués à un SN conformément à ce que prévoient les statuts (voir mon billet sur la COMEX ici). Ces thèmes sont explicités dans le communiqué de nomination des DG/SN…  Affaires Etrangères / Territoire et logement / Affaires sociales / Education / Défense / Famille & Société / Economie / Environnement / Culture / Numérique. On voit aussi un thème Vie du Mouvement qui a pour but de dynamiser le parti et le mettre en ordre de marche en vue des Primaires et de la Présidentielle qui suivra. 

Je reviendrai dans d’autres billets pour une analyse plus fine de ces nominations, et des thèmes de réflexion. Il faudra attendre la fin des nominations (dans les jours qui viennent j’en suis certain) et la diffusion du texte que Nicolas Sarkozy a dit qu’il allait envoyer aux fédérations pour discussion….