Du rififi au BP #LesRepublicains ?

rififi

Cela fait un moment que je dis que les candidats à la Primaire sont tous convaincus qu’ils peuvent mener leur barque en dehors du Parti parce que de toute façon le vainqueur de la primaire aura toutes les cartes en main pour décider comme bon lui semble car il sera de fait le nouveau patron du parti….

Je crois que c’est une erreur et ceci pour au moins deux raisons.

– La première c’est que jusqu’à la fin novembre c’est le parti, son Président et le Bureau Politique, qui sont maîtres à bord

-La seconde c’est que le parti est une formidable arme militante bien rodée, présente partout sur le territoire national.

Ce qui se passe aujourd’hui est un exemple de ce que j’avance…  Un vote (43 voix pour / 4 voix contre) du BP vient d’entériner le vote papier (et pas électronique, c’est à dire via l’Internet) pour les Français de l’Etranger. Aussitôt -et fort logiquement- des voix s’élèvent pour critiquer ce choix qui semblait acquis depuis un moment déjà, et certains cherchent un recours auprès de la Haute autorité de la primaire.

Que disent les textes ?

Le document de base la « charte de la primaire » ne mentionne pas un vote électronique il est même très clair sur le sujet, dans son article 6.1 il dit : « Le scrutin, organisé au moyen de bulletins papier, se déroule, en métropole, dans les territoires d’outre-mer et à l’étranger, dans des bureaux de vote dont la liste est arrêtée par la Haute Autorité »

Certes un autre document publié par la HAP il y a seulement 10 jours (22/04/2016) le Guide Électoral de la Primaire » parle bien dans son article 1.2 de « vote electronique sur un site Internet dédié » mais il semble le conditionner à un vote du Bureau Politique :

«Pour les Français établis hors de France, le scrutin est organisé par voie électronique sur un site Internet dédié ouvert pendant une période de vingt-quatre heures du samedi 19 novembre 2016, 19 heures (heure de métropole) au dimanche 20 novembre 2016, 19 heures (heure de métropole). (en attente du vote d’approbation du Bureau Politique de « Les Républicains»)

Ce sera donc à la HAP de trancher. N’étant pas juriste je me garderai bien de préjuger de sa décision…  

Il y aurait bien une autre possibilité de contester la décision du BP (cf. Art. 24.4 des Statuts) et de le faire revoter dans les 3 jours, mais sans la certitude de changer le résultat du vote est-ce bien nécessaire ? 

Publicités

Primaire : Le maître du Jeu ?

CPCHAP2ART4

Cette primaire dont on constate que chacun la nomme un peu comme il veut, « Primaire de la Droite et du Centre », « Primaire de l’Alternance » est en fait une procédure interne des Républicains définie dans les Statuts (Titre 3 Chapitre 1) et détaillée dans la Charte de la Primaire (liens disponibles dans la colonne de droite de ce blog, rubrique Liens Officiels LR) dans le but de déterminer le candidat que le parti Les Républicains soutiendra pour la présidentielle.

   Les Statuts précisent que d’autres partis peuvent prendre part à la Primaire (ce point se réfère à la présentation de candidat(s) puisque par définition le corps électoral lui ne fait l’objet d’aucune appartenance à un quelconque parti politique) après avoir obtenu l’accord du Bureau Politique Les Républicains (Statuts art.38.2stat38

Pour un parti qui souhaite participer à « la Primaire » (nom officiel LR) la procédure est donc simple :

1. En faire la demande auprès de LR et de son Bureau Politique en particulier.

2. Obtenir l’accord du BP Les Républicains.

3. Désigner par une procédure interne le(s) candidat(s)

A ma connaissance à ce jour le BP n’a pas reçu, ou pour le moins, n’a pas donné son accord formel à un autre parti, j’en conclus qu’aucun parti n’a fait de demande officielle, ou qu’elle est en cours d’étude car je ne pense pas que notre BP refusera d’accepter une demande qui lui sera transmise.

La vraie question, enfin il me semble, est de savoir si un parti acceptera de participer sans obtenir un accord de gouvernement et d’investitures pour les législatives… Ce serait se livrer pieds et poings liés et je n’y crois pas. En outre, et même si l’hypothèse est peu probable quid du cas où ce serait un candidat issu d’un autre parti qui gagne cette primaire ?

Que serait la Primaire sans la participation du Centre ? Un pur exercice de style, une procédure interne qui donnerait aux électeurs le choix du candidat que le parti LR soutiendra… Je ne crois pas que cela suffise pour éviter une catastrophe toujours possible : Un deuxième tour entre PS et FN…

Enfin et quels que soient les accords et le résultat de la Primaire que fera le vainqueur car ce sera lui le maître du jeu.    

Interrogations… .