La Stratégie de Nicolas Sarkozy

Tout le monde l’a compris je pense, le discours du 14 février au Conseil National (lien vers la vidéo ici) ne laisse aucun doute: La stratégie de NS et de l’équipe dirigeante des Républicains consiste a faire adopter un texte commun en 14 points qui sera voté par la adhérents dans leur ensemble. Ce texte d’orientation « engagera le parti et chacun de ses membres » (33:05 de la vidéo).

Avec ce texte qui constitue le cadre d’une ligne politique notre Président, et sa Direction, souhaitent lier tous les candidats LR à la primaire dans un engagement commun sur cette ligne. En clair chaque candidat pourra bâtir son programme mais dans le respect de ces 14 points qui en constitueront le socle…

Je n’ai pas d’objection de principe sur cette manière de faire, par contre le contexte spécifique de l’élection présidentielle sous la Veme République (« la rencontre entre un homme et un peuple » ) commande que ce texte ne contienne que des propositions conformes à la diversité des opinions à l’intérieur de notre parti (pitié qu’on arrête avec cette « famille »). Si ce n’était pas le cas, un texte clivant pourrait nous conduire à notre perte, c’est en tout cas ma conviction. 

Si j’en crois Frédéric Lefebvre, député LR de la 1ere circo des Français de l’Etranger, les formulaires de parrainage pour la primaire ne seront pas délivrés avant le 22 avril (ici). Si FL « ne sait pas pourquoi et ne veut pas croire à une date aussi éloignée » il me semble pourtant que c’est évident : A cette date le texte d’orientation aura été adopté et la Direction pourra formellement demander à nos parlementaires (20 exigés) et à nos élus locaux (250 exigés) et aussi à nous les adhérents (2 500 exigés) de tenir compte de ce texte pour accorder un parrainage. Pour les adhérents l’impact ne sera pas nécessairement grand, pour les élus et surtout les députés par contre la pression risque d’être plus importante… Les Legislatives auront lieu après la présidentielle et une pression sur les investitures reste possible, surtout si, comme le souhaite la Direction celles-ci sont accordées avant la fin juin 2015.

Je vous laisse y réfléchir…

Note sur la procédure de formalisation et de vote du texte (38:25 de la vidéo) :

Le 15/02 envoi du texte aux Fédérations,

Avant le 15 mars discussion, amendements, corrections proposés par le Comité Départemental de chaque Fédération, après « un débat approfondi au plus proche de nos territoires »… (4 semaines cela me semble être un peu « court » pour conduire une véritable réflexion).  

Entre le 15 et le 31 mars réunion du Bureau Politique. NS présentera sa version qui intégrera certains des amendements qui seront remontés. Le BP pourra « adopter ce texte tel qu’il est, l’amender à son tour, proposer des amendements au vote des militants, voire proposer d’autres textes ».  

En avril vote (electronique) du texte par tous les adhérents.

Publicités

10 réponses à “La Stratégie de Nicolas Sarkozy

  1. Un candidat lié par le programme d’un parti, c’est contraire à l’esprit de la Ve République, et surtout contraire à l’esprit du gaullisme. AJ ne se laissera jamais enfermer par une stratégie de ce genre et donc renouvellera sa menace de ne pas participer à la primaire et d’être candidat au 1er tour de la présidentielle, et donc NS s’applatira car il ne contrôle plus rien.
    Il faut garder son sang froid et continuer la course en tête sans s’occuper des jappements des poursuivants.
    Toute inquiétude est contre productive.
    Les manoeuvres des challengers (et il y en aura d’autres), ON S’EN FOUT.

    • Je n’ai pas peur, je fais une analyse que je crois objective des faits et ensuite je les interprète. Je crois que lorsqu’on voit des choses qui semblent avoir un lien entre elles, il faut l’expliquer.

      Pour ce qui concerne la relation entre un candidat et un parti il faut bien avouer que si je me place du point de vue du parti (ce que je fais à longueur d’articles sur ce blog) il est tout à fait naturel pour un parti d’avoir une ligne politique c’est même à cela que sert un parti non ? Défendre des idées et essayer de les faire partager à un maximum de gens afin de gagner les élections et à travers le pouvoir les mettre en action, les réaliser.

      A partir de là il est assez naturel pour un parti de dire à un candidat : « Si tu veux mon soutien alors tu dois incorporer telle et telle propositions dans ton programme ».

      Mais on s’éloigne du sujet ! Nous ne sommes pas encore dans le cadre de la Présidentielle, nous sommes dans le cadre de la primaire… Or justement dans ce cadre les candidats doivent obtenir des signatures d’élus du parti pour pouvoir concourir… Et ces élus qui appartiennent au parti sont, ou peuvent, être tenus par le parti qui pourrait très bien les radier, ou pire pour eux leur refuser des investitures s’ils désobéissent aux consignes du parti.

      C’est là qu’est le « twist » comme diraient mes amis anglais 🙂

  2. Je reprends votre paragraphe « Je n’ai pas d’objection de principe sur cette manière de faire, par contre le contexte spécifique de l’élection présidentielle sous la Veme République (« la rencontre entre un homme et un peuple » )

    Si l’élection est bien la rencontre entre un homme et un peuple une primaire ne tient pas. Tout simplement.
    On ne peut pas prendre que ce qui nous intéresse !

    • La question n’est pas de savoir si « la primaire tient ou pas » puisqu’elle est dans nos Statuts désormais. Il y a une primaire, point barre.

      La question d’une ligne politique ne se discute pas non plus, c’est l’existence même d’une ligne qui justifie un parti politique. La faire voter par les adhérents est une bonne chose. La méthode, on peut en discuter, mais pas le principe.

      le paragraphe qui vous reprenez est l’expression de mon opinion personnelle et ne dépend pas de ma préférence pour un candidat à la primaire ou un autre, j’ai une pensée propre figurez-vous 🙂

      Si on demande, ce qui est normal en soi, à un candidat de se référer à un « tronc commun » on doit garder à l’esprit que pour gagner une présidentielle il faut rassembler au delà de son camp (rencontre entre un homme…) il me parait (encore une fois c’est une opinion personnelle) dangereux d’y inclure des choses dont je pense qu’elles ne sont pas soutenues par une majorité de Français et qui ne sont même pas soutenues par tout le monde dans le parti…
      Nous aurons plusieurs candidats LR preuve que des expressions différentes seront acceptées il faut donc rester ouverts, ou alors dire quelles idées soutenues par quel candidat ne sont pas acceptables.
      … Et je ne vois pas en quoi ce que je dis fais de moi un partisan de tel ou tel…

  3. Merci pour votre réponse.
    Au CN il a bien été dit que ce texte pouvait être amendé – dans les fédérations et au BP. Un autre texte pouvait être présenté.
    Que les candidats à la primaire qui le souhaitent présentent un texte sur leur orientation qui sera soumis au vote des adhérents.

    • Tout ceci je l’ai dit dit dans mon billet (à la fin « notes sur la procédure de formalisation et de vote »)

      Présenter d’autres textes c’est une possibilité, l’autre étant d’attendre que ça revienne comme un boomerang dans la tête de ceux qui l’ont lancé.
      Pour ma part je ne crois pas qu’il soit possible de faire travailler les adhérents dans les 3 semaines qui restent. Sarko sort de sa poche un texte et laisse moins d’un mois pour réagir… ce n’est pas exactement la conception que j’ai de la démocratie.

      J’ai un mauvais pressentiment, mais je ne suis qu »un modeste militant qui espère se tromper…

  4. Il me semble que nous, la Droite, et le chef du Parti LR en tête, avons fait une belle bourde en voulant imiter la Gauche avec ce pataquès que sont les Primaires…la campagne est à l’évidence bien mal partie, et l’on peut se demander dans quel état elle se trouvera à l’arrivée…A vous lire, mais aussi à observer ce qu’il se passe sur le terrain en ce moment, on est fondé à avoir des doutes sérieux sur une « sérénité » des débats, et sur l’accord d’un « texte fondateur » !!!

    • Pas de langue de bois, la Primaire est la réponse à la montée du FN et à l’impérieux besoin de ne présenter qu’un candidat au 1er tour.

      Présenter plusieurs candidats comme en 95 serait extrêmement risqué… Je pense même qu’il est important que les Centristes présentent un candidat à cette primaire afin de pouvoir espérer un seul candidat au 1er tour pour la Droite et le Centre… Si cela n’était pas le cas je n’exclus pas la présence d’un candidat centriste au 1er tour.

      Ce n’est donc pas un choix « politique » ou « doctrinaire » mais plutôt « opportuniste » et je l’approuve complètement justement parce qu’il me semble être la meilleure réponse à la situation.

      Sur l’ambiance c’est aux candidats de donner l’exemple, et de ne pas se laisser flatter par les militants souvent prompts -comme partout- à « défendre » leur favori avant tout chose.

      Sur le texte d’orientation je viens de poster un billet.

      • Merci pour votre réponse, claire et parfaitement recevable.Nous sommes embarqués dans ce système des Primaires…après tout vous avez raison,il correspond sans doute « au besoin du moment » … si nous avons plusieurs ( pas tellemnt au fond !)candidats de valeur, nous verrons bien si les électeurs de la Droite et du Centre(le danger reste, selon moi, que des personnes d’autres courants politiques viennent voter, ce qui fausserait le résultat,non?) se détermineront pour le plus apte à défendre les couleurs de la Droite à la Présidentielle…et ce sera démocratique !
        A nos candidats de faire leurs preuves dans une campagne digne et porteuse d’idées, et de nous démontrer leur volonté de les appliquer en annonçant les moyens qui vont avec !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s